Extérieur

Le guide d’achat complet sur les parasols

Le parasol est un allié incontournable pour profiter sainement et sereinement de l’été et éviter les coups de soleil tout en jouissant de sa chaleur.

Il peut être installé partout à l’extérieur, dans la cour, dans le jardin, au bord de la piscine, sur la terrasse et certains modèles, plus petits, sont même compatibles pour les balcons. Avant d’acquérir un parasol, il est avant tout nécessaire de connaître ses besoins.

Un type de parasol répond en effet à un besoin précis. Et au niveau du choix, les options sont larges tellement les modèles, les gammes et les marques sont nombreux et variés.

Sur tous ces points, nous avons quelques précieux conseils à vous livrer pour vous aider à choisir le modèle idéal. 

>> Découvrir les parasols déportés Delorm <<

Le parasol selon ses besoins

Quand le soleil arrive, il est vite nécessaire de s’équiper d’un parasol. Mais comment savoir lequel choisir ? En effet, si autrefois, il n’y avait que le parasol droit, aujourd’hui, avec les avancées technologiques, les modèles ont beaucoup évolué. 

On trouve actuellement 3 grands types de parasols : le droit, le  déporté et le mural. Chacun d’eux répond à des besoins différents. Ainsi, pour choisir son modèle il est très important de connaître ses attentes et de faire son choix en fonction de ses besoins. A cet effet, la surface à protéger est le paramètre à prendre en compte. La détermination de la surface à couvrir va effectivement permettre de déterminer la dimension et le type de parasol adéquat. 

Pour les professionnels (hôtel, restaurant, café, etc.), le choix se focalise d’emblée sur des modèles innovants de parasols déportés. Au niveau pratique et esthétique, il n’y a pas mieux.

Très design, ils offrent généralement une large zone d’ombrage. Les plus grands, pouvant couvrir jusqu’à plus de 25 m², sont idéalement consacrés aux terrasses et aux jardins de grande taille. En raison de leur esthétique, de leur vaste zone d’ombrage et de leur faible encombrement, certains parasols droits composés d’un mât central et 2 ou 4 armatures à toiles commencent également à intéresser de plus en plus de professionnels. Ils peuvent couvrir jusqu’à 50m², selon le modèle choisi. 

Il est aussi possible pour un professionnel d’opter pour une tente, notamment lorsqu’il s’agit de couvrir une grande table pour un repas en plein air. Il n’est pas rare enfin de voir des professionnels acquérir des parasols droits géants, qui offrent une envergure de protection allant de 12m² à plus de 16m².

Quant aux particuliers, tout dépendra de la surface à protéger. Pour ombrager une grande terrasse ou une grande pelouse dans un jardin ou une cour, le modèle idéal sera d’envergure, qu’il soit droit ou déporté. 

Si auparavant, les parasols droits étaient les plus connus et les plus utilisés par les particuliers, aujourd’hui, de plus en plus de foyers se tournent vers les modèles déportés ou muraux.

Idéalement installés sur une table avec un trou central, les parasols droits qui existent dans toutes les formes et dans toutes les dimensions conviennent parfaitement en terrasse ou sur le jardin. Certains préféreront installer ce modèle avec mât central, entre deux transats, au bord de la piscine. S’il est très peu modulable et ne permet pas toujours de procurer de l’ombre à certaines heures de la journée, il offre l’avantage d’être stable, même en cas de vent plus ou moins violent. 

Les parasols déportés quant à eux pourront occuper n’importe quelle place dans le jardin, au bord de la piscine ou sur la terrasse, pour couvrir salon de jardin, transat, bain de soleil ou table et chaise de jardin.

S’il offre l’avantage de la mobilité et de la rotation, le modèle déporté peut être instable lorsqu’il n’est pas équipé d’un pied suffisamment lourd pour le maintenir droit en cas de vent. Les modèles muraux, qui ont généralement une forme carrée ou hexagonale, seront plus à privilégier pour les petites surfaces comme sur les balcons ou les petites terrasses. Accroché directement au mur à l’aide de son bras télescopique, le modèle à fixation murale peut être orienté suivant la position du soleil. Au niveau de la forme, les modèles carrés ou rectangulaires conviennent davantage aux grandes surfaces, tandis que les parasols ronds seront plus adaptés à des surfaces moins vastes comme au bord de la piscine ou sur une petite terrasse. Des design de parasol originaux émergent également et sortent du lot, comme les modèles de parasol en « feuille d’arbre », etc.

Quel modèle choisir ?

Une fois que vous aurez déterminé le type de parasol qui répond à vos besoins, il ne vous reste plus qu’à choisir le modèle qui correspond le mieux à vos attentes et exigences. Il sera ainsi nécessaire de se pencher sur plusieurs critères.

Choisir le modèle selon les matériaux de sa conception

Pour choisir son modèle de parasol, il faut avant tout faire attention aux matériaux de sa conception. Effectivement, le choix du matériau sera déterminant quant à la durabilité du parasol, son poids, son efficacité et sa résistance aux intempéries.

 

Quelle matière pour l’armature ?

Au niveau de l’armature, le parasol peut être en bois, en bambou, en acier ou en aluminium. 

Le bois, tout comme le bambou, est un matériau noble et vivant qui offre l’avantage de la robustesse et de l’esthétique. Dans le jardin ou sur la terrasse, il s’harmonise parfaitement avec tous les décors. S’il résiste parfaitement au vent, le seul inconvénient du bois est sans doute son poids qui rend difficile son déplacement.

Pour conserver son charme et optimiser sa durée de vie, il nécessite un traitement spécial et un entretien périodique. 

L’alu, matériau tendance très répandu actuellement, offre l’avantage de la robustesse et de la légèreté. Beaucoup moins lourd que le bois, il est nettement plus facile à déplacer et ne requiert pas d’entretien fastidieux. Il est également très résistant à la rouille et à l’oxydation. 

Moins résistants que les modèles en alu, les parasols en acier inoxydable sont en outre très esthétiques.

Quelle matière pour la toile ?

Pour être efficace, la toile qui couvre le parasol doit répondre à certaines conditions. En plus de sa capacité à résister aux intempéries, le matériau doit en effet permettre de protéger petits et grands contre les coups de soleil et les rayons UV. 

Lors de l’achat, il est alors essentiel de prêter attention à l’indice de protection, qui est mesuré en UPF (Ultraviolet Protecion Factor). Il s’agit en réalité du pourcentage de rayon UV filtré par la toile. 

Les parasols avec toile certifiée UPF 50+ sont ceux qui sont les plus efficaces contre les rayons de soleil. Il faut savoir que les parasols avec un UPF en dessous de 30 n’offrent qu’une très faible protection contre les rayons solaires.

L’épaisseur de la toile est également un indicateur de son efficacité. Plus elle est épaisse, plus elle est efficace. La toile en polyester est la moins indiquée. Souvent utilisée pour concevoir les modèles d’entrée de gamme, sa couleur s’affadit avec le temps, elle s’use beaucoup plus rapidement et son efficacité contre les rayons UV s’amoindrit au fur et à mesure de son exposition au soleil. 

Beaucoup plus résistante et beaucoup plus efficace, la toile en acrylique maintient son élégance et sa teinte. Pour optimiser son efficacité, la toile en acrylique subira un traitement pour la rendre efficace contre la moisissure et pour favoriser l’évacuation de l’eau de pluie. La toile de parasol en coton est de loin la plus intéressante. Disponible en plusieurs coloris au choix, elle est ultra résistante, enduit ou non.

Choisir le modèle selon le système d’ouverture

En dehors de la qualité des matériaux, le système d’ouverture et de fermeture est aussi un critère très important lors de l’achat du parasol. Côté praticité et commodité, il est un paramètre déterminant qui affecte également le prix du produit

On retrouve des modèles traditionnels à ouverture manuelle. Il s’agit généralement de parasol droit. Dans le même style que les parapluies, il s’ouvre en quelques secondes, en faisant glisser la bague le long du mat jusqu’au point d’arrêt et en bloquant la sécurité.

Il existe aussi des parasols push-up. Ils sont équipés d’un bouton-poussoir qui requière un bel effort pour régler correctement la hauteur.

On a également le choix des parasols qui s’ouvrent à l’aide d’un système de poulie. Permettant de l’ouvrir à moindre effort, il s’agit d’un mécanisme qui relie les armatures à une corde et une ou plusieurs poulies. Pour l’ouvrir, il suffit en général de tirer sur la corde et de bloquer l’ouverture une fois le parasol ouvert.

On a enfin la meilleure option qui consiste à ouvrir le parasol à l’aide d’une manivelle. Ne requérant aucun effort, après quelques tours de manivelle faciles, le parasol déploie sa toile en quelques secondes. 

Choisir le modèle suivant les options et applications

 Aujourd’hui, on est loin des simples parasols qui s’ouvrent et se replient manuellement comme des parapluies géants. Les parasols ont de plus en plus d’options qui permettent de jouir de plus de confort et de fonctionnalités. Certains parasols, à usage professionnel ou non, sont actuellement dotés d’options supplémentaires révolutionnaires. On retrouve des modèles où éclairages et, ou chauffage sont intégrés.

Les modèles inclinables

La plupart des modèles sont de nos jours inclinables. Sur 180° ou sur 360° selon le modèle choisi, ces parasols permettent d’offrir de l’ombre à la zone concernée, et ce, à n’importe quel moment de la journée, quelle que soit la position du soleil.

Les modèles avec éclairage intégré

 Il s’agit de parasols qui sont équipés de petites lampes LED. Installés généralement au niveau des baleines de la toile, ils diffusent une lumière agréable qui permet de profiter de l’espace extérieur, à la tombée de la nuit. Ils sont le plus souvent équipés de panneau solaire qui accumule l’énergie du soleil en journée et qui dessert de l’électricité aux lampes, au moment voulu. Certains sont même équipés de Bluetooth et de Power Bank qui permettent d’écouter de la musique et de charger les téléphones et tablettes.
Les modèles chauffants
 Ayant été, depuis leur apparition, l’apanage des cafés, restaurants et hôtels, les parasols chauffants sont en passe de séduire de plus en plus les particuliers. Montés sur un long pied et surmonté d’un petit chapiteau cylindrique, du même style qu’un parasol, mais en plus petit, il s’agit en réalité d’appareils destinés à chauffer l’espace extérieur, lorsqu’il fait froid ou frais, en hiver ou en été, à la tombée de la nuit. Fonctionnant au gaz ou à l’électricité, conçu en aluminium, en acier ou en inox, le parasol chauffant existe sous différents modèles et gammes, pour tous les goûts et tous les budgets.

Quels accessoires pour bien équiper le parasol

Pour être fonctionnel, le parasol doit venir avec certains accessoires.

Le pied du parasol

Le pied du parasol est le dispositif qui va lui permettre de tenir debout et de résister au vent. Pour être efficace, le pied doit avant tout correspondre a diamètre du mat du parasol. Il doit également être assez lourd pour maintenir bien droit le parasol, même en cas de vent. Il sera choisi en fonction de la dimension et du poids du parasol, sachant que plus le pied est lourd, plus il sera efficace. 

Il peut s’agir de dalle en béton, de pied de parasol en plastique, en bois, de bague de parasol, etc. Les pieds idéals pour les parasols d’envergure sont incontestablement, les socles en fonte, en béton ou en granite.

La housse du parasol

 La housse du parasol est l’accessoire qui va protéger le parasol des intempéries, pendant les moments où il ne servira pas. Plié sur lui-même, le parasol sera revêtu d’une housse, pour éviter son usure par la pluie ou la neige. Avant d’acquérir la housse, il est nécessaire de connaître les dimensions du parasol à protéger. Elle peut être en polyester ou en PVC.

Assurez-vous également qu’elle soit équipée de scratch et d’un ou plusieurs cordons de serrage.

Notre conseil d’expert pour bien choisir son parasol

Comme nous l’avons vu, tous les modèles ne se valent pas. Pour les petits espaces, il est plus judicieux de se tourner vers les modèles de parasol muraux ou les parasols XXS. Pour les plus grands espaces, si le parasol droit est stable, il est très peu modulable. Les modèles de parasol droit inclinable constituent alors une option plus intéressante.

D’un autre côté, il est de loin plus avantageux de choisir un parasol déporté, si tant est que l’espace à ombrager et le budget le permettent. En l’absence du mat central, ce type de modèle offre une plus grande zone d’ombrage sous la toile.

De plus, ré orientable à souhait en fonction de la position du soleil, il permet de protéger la zone à n’importe quelle heure du jour. Pour assurer sa stabilité, il faut et il suffit de trouver le meilleur pied de parasol.

En terme de matériaux, le mat en alu sera à privilégier pour sa légèreté, sa robustesse et sa mobilité, tandis que le mat en bois sera à favoriser pour sa robustesse et son esthétique.

Pour le choix de la toile, le plus important est de choisir celle qui présente un indice de protection élevé comme la toile certifiée UPF 50+. Pour plus de confort, n’hésitez pas à choisir les modèles qui offrent plus d’applications, comme ceux qui ont un système d’éclairage et, ou de chauffage intégré.

Enfin, pour optimiser la fonctionnalité, faites l’acquisition d’accessoires comme le socle qui sera plus efficace en béton, en fonte ou en granite et la housse qui sera plus efficace en polyester épais ou en PVC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *